Quels sont les gouvernements qui demandent le plus aux réseaux sociaux de censurer ?

Le Conseil de l’Europe nous alarmait sur les atteintes à la liberté d’expression et aux droits de l’homme depuis la crise du COVID-19, mais qu’en est-il de la censure demandée aux réseaux sociaux par les gouvernements ? Un chiffre de plus en plus important qui fait froid dans le dos, notamment pour la France.

En 2009, Google a commencé à enregistrer un certain nombre de demandes de suppression de contenu qu’il a reçu des tribunaux et des agences gouvernementales du monde entier, en divulguant les chiffres sur une base semestrielle. Peu de temps après, plusieurs autres sociétés ont emboîté le pas, notamment Twitter, Facebook, Microsoft et Wikimédia.

En 2021, Comparitech met en ligne une étude en intégrant en plus, Pinterest, Dropbox, Reddit, LinkedIn, TikTok et Tumblr. Leur étude examine le nombre de censure par les demandes de suppression de contenu par réseau social, les pays qui ont les taux de suppression de contenu les plus élevés pour 100 000 internautes et comment les choses ont changé d’année en année. En voici les résultats :

Nombre de censures demandées aux réseaux sociaux par les gouvernements dans le monde

Plus la couleur vire au rouge et plus le pays demande aux réseaux sociaux de censurer. On voit immédiatement que la France est la plus mauvaise élève en Europe avec Monaco et un des pays qui censure le plus dans le monde. Un fait supplémentaire qui remet en cause la démocratie en France.

Monde – Demandes de suppression de contenu par les gouvernements dans le monde par plateforme – © Mapbox

Top 10 des pays qui censurent le plus, par nombre de demandes de suppression de contenu

Les pays avec le taux le plus élevé de demandes de suppression de contenu pour 100 000 internautes sont :

  1. Monaco – 341 demandes de suppression de contenu pour 100 000 internautes
  2. Russie – 146 demandes de suppression de contenu pour 100 000 internautes
  3. Turquie – 138 demandes de suppression de contenu pour 100 000 internautes
  4. France – 97 demandes de suppression de contenu pour 100 000 internautes
  5. Israël – 91 demandes de suppression de contenu pour 100 000 internautes
  6. Liechtenstein – 68 demandes de suppression de contenu pour 100 000 internautes
  7. Pakistan – 62 demandes de suppression de contenu pour 100 000 internautes
  8. Corée du Sud – 49 demandes de suppression de contenu pour 100 000 internautes
  9. Mexique – 49 demandes de suppression de contenu pour 100 000 internautes
  10. Japon – 49 demandes de suppression de contenu pour 100 000 internautes

Nombre de censures demandées aux réseaux sociaux par l’Etat français

Avec 97 demandes de suppression de contenu aux réseaux sociaux pour 100 000 internautes, la France est le quatrième pays dans le monde qui censure le plus, après Monaco (1er), la Russie (2ème) et la Turquie (3ème). Sans surprise, la grande majorité de la censure se fait sur Facebook, prompte à supprimer les contenus qui gênent l’Etat Français. Twitter et Pinterest viennent en deuxième et troisième position pour compléter ce triste tableau de la censure en France.

France – Demandes de suppression de contenu par l’état français par plateforme

Voir l’étude complète de Comparitech (en anglais)

Tags : censure, Facebook, France, censures, Twitter

Commentaires fermés.