Un ancien ingénieur de la CIA a été reconnu coupable d’un vol massif de secrets divulgués par WikiLeaks

Joshua Schulte, l’ancien ingénieur logiciel de la CIA a été reconnu coupable mercredi 13 juillet d’accusations fédérales l’accusant d’avoir causé le plus grand vol d’informations classifiées de l’histoire de la CIA.

Joshua Schulte , qui a choisi de se défendre lors d’un nouveau procès à New York, avait déclaré aux jurés lors des plaidoiries finales que la CIA et le FBI avaient fait de lui un bouc émissaire pour une publication publique embarrassante d’un trésor de secrets de la CIA par WikiLeaks en 2017.

La soi-disant fuite de Vault 7 a révélé comment la CIA avait piraté les smartphones Apple et Android dans le cadre d’opérations d’espionnage à l’étranger et d’efforts pour transformer les téléviseurs connectés à Internet en appareils d’écoute. Avant son arrestation, Joshua Schulte avait aidé à créer les outils de piratage en tant que codeur au siège de l’agence à Langley, en Virginie.

Les procureurs ont allégué que Joshua Schulte, 33 ans, était motivé pour orchestrer la fuite parce qu’il pensait que la CIA lui avait manqué de respect en ignorant ses plaintes concernant l’environnement de travail. Il a donc essayé de « réduire en poussières » le travail même qu’il avait aidé l’agence à créer, ont-ils déclaré.

Alors qu’il était derrière les barreaux en attendant son procès, il a poursuivi ses crimes en essayant de divulguer d’autres documents classifiés de la prison alors qu’il menait une « guerre de l’information » contre le gouvernement, ont déclaré les procureurs.

La CIA a reconnu néanmoins que la fuite de son arsenal de cyberguerre était due à une sécurité « terriblement laxiste » Le ministère de la Justice américaine a communiqué le rapport de l’enquête interne de la CIA sur la fuite Vault 7, révélée par WikiLeaks en 2017.

Tags : Procès, Joshua Schulte, Wikileaks, CIA

Laisser un commentaire