COVID-19Santé

Révélations choquantes sur les activités du laboratoire de Wuhan avant l’arrivée du Covid-19

Alors que nous écrivions un article en avril sur les origines du Covid-19, de nouvelles révélations choquantes viennent d’émerger. Une enquête approfondie menée par l’équipe du Sunday Times Insight révèle des activités troublantes à l’Institut de virologie de Wuhan, financé par le gouvernement américain, peu de temps avant la découverte de la pandémie du Covid-19. Selon des documents confidentiels, des scientifiques chinois, en collaboration avec l’armée, auraient assemblé des agents pathogènes mortels, soulevant des inquiétudes quant à leur utilisation potentielle comme arme biologique. Ils ont mené des expériences dangereuses, entraînant une fuite du laboratoire et le déclenchement de l’épidémie mondiale.

Activités suspectes au sein de l’Institut de virologie de Wuhan financé par le gouvernement américain

Grâce aux documents confidentiels, il a été révélé que des scientifiques chinois travaillant en collaboration avec l’armée ont assemblé les coronavirus les plus meurtriers du monde pour créer un nouveau virus mutant. Ces expériences dangereuses se sont déroulées dans les semaines précédant le déclenchement de la pandémie de Covid-19. Il est important de souligner que l’Institut de virologie de Wuhan a reçu des fonds substantiels du gouvernement américain, ce qui soulève des questions sur la responsabilité et la supervision de ces activités.

Collaboration avec l’armée chinoise, financement et objectifs secrets

Les enquêteurs ont découvert que l’armée finançait les chercheurs chinois, suggérant une implication militaire dans ces recherches sur les agents pathogènes. On ignore encore les objectifs de ces activités, mais des soupçons pèsent sur la recherche d’armes biologiques. (voir également le rapport Marco Polo impliquant la famille Biden). Le fait que le gouvernement américain ait soutenu financièrement l’institut soulève des interrogations sur la connaissance des activités menées dans le laboratoire de Wuhan. Raison pour laquelle Donald Trump et Xi Jinping s’accusait mutuellement à l’époque.

Lire aussi  La Macronie finit par avouer que les renforts des pompiers étrangers ne sont pas forcément vaccinés !

Preuves découvertes par le Sunday Times

Les enquêteurs ont eu accès à des rapports internes, des articles scientifiques et des courriers électroniques, qui ont jeté une lumière nouvelle sur les activités du laboratoire de Wuhan. Des informations confidentielles ont révélé que des expériences étaient menées sur le RaTG13 et d’autres virus provenant de la mine de Mojiang. De plus, des chercheurs travaillant en collaboration avec l’institut ont confirmé l’insertion de sites de clivage de furine dans des virus en 2019, en lien avec les demandes de financement de l’Institut Daszak.

Controverse sur l’origine du virus et le manque de transparence chinois

Les enquêteurs soulignent que personne n’a jamais observé auparavant des virus provenant de chauves-souris infectant directement les humains, et la dissimulation des découvertes de virus similaires au Covid-19 dans la mine de Mojiang suscite des interrogations. Ils ont également révélé que des expériences de “passages en série” sur les virus ont accéléré potentiellement leur mutation en agents pathogènes plus mortels.

Le manque de publication de ces travaux et l’ignorance de certains chercheurs, tels que Daszak, sur ces activités soulèvent des questions sur la crédibilité et l’intégrité de la recherche menée à l’Institut de virologie de Wuhan.

Cette enquête approfondie du Sunday Times expose les activités inquiétantes qui se sont déroulées au sein du laboratoire de Wuhan, financé par le gouvernement américain. Les scientifiques chinois, en collaboration avec l’armée, ont mené des expériences dangereuses sur les coronavirus les plus meurtriers du monde, entraînant une fuite du laboratoire et la propagation de la pandémie de Covid-19. Les preuves découvertes par le Sunday Times éclairent davantage les origines de l’épidémie et soulèvent des questions sur la responsabilité et la coopération entre les États-Unis et la Chine. Ces révélations choquantes appellent à une transparence accrue et à une enquête approfondie sur les activités du laboratoire de Wuhan et leurs implications dans la crise sanitaire mondiale actuelle.

Laisser un commentaire