Corée du NordInternational

La Corée du Nord provoque l’UE en lançant un nouveau missile balistique à longue portée

La Corée du Nord (RPDC) a lancé un nouveau type de missile balistique à longue portée le 13 avril, provoquant la condamnation ferme de l’Union européenne (UE). Dans cette déclaration, l’UE exprime sa préoccupation quant aux actions de la Corée du Nord, qui menacent la paix et la sécurité internationales.

Condamnation de l’UE

L’UE condamne fermement le lancement du missile balistique à longue portée par la Corée du Nord et demande à celle-ci de cesser toutes les actions illégales et dangereuses qui violent les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et aggravent imprudemment les tensions militaires dans la région.

Obligations de la Corée du Nord

L’UE réaffirme que la Corée du Nord doit se conformer immédiatement aux obligations qui lui incombent en vertu des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. La Corée du Nord doit abandonner toutes ses armes nucléaires, ses autres armes de destruction massive, ses programmes de missiles balistiques et ses programmes nucléaires existants, de manière complète, vérifiable et irréversible, et cesser toutes les activités qui y sont liées.

Traité sur la non-prolifération nucléaire (TNP)

L’UE demande instamment à la Corée du Nord de revenir immédiatement au plein respect du TNP en tant qu’État non doté d’armes nucléaires et de l’accord de garanties généralisées de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), de mettre en vigueur le Protocole additionnel et de signer et ratifier le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires.

Lire aussi  Système de retraite en Suisse

Solidarité avec la Corée du Sud et le Japon

L’UE exprime sa pleine solidarité avec la République de Corée et le Japon, qui sont directement menacés par les actions provocatrices de la Corée du Nord.

Appel à l’action de la communauté internationale

L’UE demande à nouveau à la communauté internationale de réagir de manière unie et ferme afin de défendre l’architecture internationale de non-prolifération et d’empêcher la Corée du Nord d’aggraver encore les tensions militaires dans la région. Tous les États membres de l’ONU, en particulier les membres du Conseil de sécurité de l’ONU, doivent garantir la pleine application des sanctions de l’ONU et exhorter la Corée du Nord à reprendre un dialogue constructif avec toutes les principales parties.

Promouvoir la paix et la sécurité durables

L’UE est prête à travailler avec tous les partenaires concernés pour promouvoir un processus diplomatique significatif visant à instaurer une paix et une sécurité durables grâce à la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la péninsule coréenne.

Crédit photo : Image par StockSnap

Laisser un commentaire