EnvironnementTop actualités

Quel pays ou quelle ville pourrait accueillir toute la population mondiale ?

Dans un monde où les discussions sur la surpopulation font régulièrement la une des journaux, il est stimulant et instructif de se demander si un seul pays ou une ville pourrait, théoriquement, accueillir toute la population mondiale. Cette question ouvre une fenêtre sur les dimensions de la densité de population et la capacité d’accueil de notre planète. En examinant deux hypothèses distinctes — un rassemblement global où chaque personne serait debout comme lors d’un concert et une densité de population équivalente à celle de Manille, la ville la plus densément peuplée du monde — cet article vise à illustrer non seulement les possibilités théoriques mais aussi à fournir un contexte sur les défis associés à une telle concentration de population. À travers des calculs simples et des comparaisons avec des lieux géographiquement significatifs, nous allons explorer ces scénarios fascinants qui révèlent une perspective souvent négligée sur la répartition des populations mondiales.

Scénario 1 : rassemblement mondial en mode concert

Imaginons un rassemblement où chaque personne sur Terre occupe 0,5 mètre carré, comme dans un concert dense. Avec une population mondiale de 8 milliards, cela requerrait un espace de 4 000 km². Pour mettre les choses en perspective, cette superficie est légèrement inférieure à celle du parc national du Grand Canyon aux États-Unis, comparable à l’île de Majorque en Espagne, et remarquablement proche de celle du département français de la Corse-du-Sud, qui s’étend sur 4 014 km². La population mondiale, dans ce scénario, pourrait également tenir largement en Palestine (6 020 km2) ou à Chypre (9 251 km2).

Voici le calcul simple qui nous permet de visualiser ce rassemblement :

  • Espace requis = Population mondiale × Espace par personne
  • Espace requis = 8 000 000 000 × 0.5 m²
  • Espace requis = 4 000 000 000 m²
  • Espace requis en km² = 4 000 000 000​ / 1 000 000 = 4 000 km²
Lire aussi  Loi Lagleize : nouvelle définition de la propriété immobilière


Scénario 2 : accueillir toute la population mondiale avec la densité du Quartier de Mong Kok

Mong Kok, un quartier de Hong Kong, a récemment été reconnu par le Guinness des records comme le « quartier le plus peuplé de la planète », avec une densité stupéfiante de 130 000 habitants par kilomètre carré. Cette densité exceptionnelle offre un autre cadre fascinant pour envisager comment toute la population mondiale pourrait être logée si elle était concentrée à une densité similaire.

Calculons combien de kilomètres carrés seraient nécessaires si toute la population mondiale, estimée à 8 milliards d’habitants, vivait à cette densité extrême :

  • Superficie nécessaire = Population mondiale / Densité de Mong Kok
  • Superficie nécessaire = 8 000 000 000 / 130 000 ≈ 61 538 km²

Avec seulement environ 61 538 kilomètres carrés requis, cette superficie est à peine plus grande que celle de l’État de Virginie Occidentale aux États-Unis ou légèrement plus petite que la Croatie en Europe. Cela illustre de manière frappante combien peu d’espace serait nécessaire, en théorie, pour accommoder la population mondiale, si chaque personne pouvait vivre dans des conditions de densité urbaine extrême semblables à celles de Mong Kok.

Scénario 3 : accueillir toute la population mondiale avec la densité de Manille

Si nous prenons l’exemple de la capitale des Philippines : Manille. Elle est la ville la plus dense du monde avec 43 079 habitants par kilomètre carré. Nous pouvons alors calculer combien de kilomètres carrés seraient nécessaires pour loger 8 milliards de personnes avec cette densité.

Le calcul est le suivant :

  • Superficie nécessaire = Population mondiale / Densité de Manille
  • Superficie nécessaire = 8 000 000 000 / 43 079 ≈ 185 572 km²

Ce calcul montre que la superficie nécessaire pour accueillir toute la population mondiale à la densité de Manille serait d’environ 185 572 kilomètres carrés. Cette surface est comparable à celle de la Syrie. Ou à celle de l’État du Washington aux États-Unis. Imaginer un pays entier ou une grande région d’un État américain accueillant la totalité de la population terrestre nous aide à saisir l’échelle de ce que la densité urbaine peut signifier en termes pratiques.

Lire aussi  Nouvelle taxe carbone pour les particuliers en 2027

Liste des pays qui peuvent rassembler toute la population mondiale avec la densité de Manille

Tableau des pays par superficie

Tableau des 89 pays ayant une superficie supérieure ou égale à Manille

Rang Pays ou territoire Superficie (km²)
1 Russie 17 098 246 km²
2 Canada 9 984 670 km²
3 États-Unis 9 833 517 km²
4 Chine 9 600 000 km²
5 Brésil 8 515 767 km²
6 Australie 7 692 024 km²
7 Inde 3 287 263 km²
8 Argentine 2 780 400 km²
9 Kazakhstan 2 724 902 km²
10 Algérie 2 381 741 km²
11 République démocratique du Congo 2 344 858 km²
12 Danemark 2 210 573 km²
13 Arabie saoudite 2 206 714 km²
14 Mexique 1 964 375 km²
15 Indonésie 1 910 931 km²
16 Soudan 1 861 484 km²
17 Lybie 1 676 198 km²
18 Iran 1 628 750 km²
19 Mongolie 1 564 116 km²
20 Pérou 1 285 216 km²
21 Tchad 1 284 000 km²
22 Niger 1 267 000 km²
23 Angola 1 246 700 km²
24 Mali 1 240 192 km²
25 Afrique du Sud 1 221 037 km²
26 Colombie 1 141 748 km²
27 Ethiopie 1 104 300 km²
28 Bolivie 1 098 581 km²
29 Mauritanie 1 030 700 km²
30 Egypte 1 002 000 km²
31 Tanzanie 947 303 km²
32 Nigéria 923 768 km²
33 Venezuela 912 050 km²
34 Namibie 824 116 km²
35 Mozambique 799 380 km²
36 Pakistan 796 095 km²
37 Turquie 780 004 km²
38 Chili 756 102 km²
39 Zambie 752 612 km²
40 Birmanie 676 553 km²
41 France 672 051 km²
42 Soudan du Sud 658 841 km²
43 Afghanistan 652 864 km²
44 Somalie 637 657 km²
45 République Centrafricaine 622 984 km²
46 Ukraine 603 500 km²
47 Kenya 591 958 km²
48 Madagascar 587 295 km²
49 Botswana 582 000 km²
50 Yémen 527 968 km²
51 Thaïlande 513 120 km²
52 Espagne 505 944 km²
53 Turkménistan 488 100 km²
54 Cameroun 475 650 km²
55 Papouasie 462 840 km²
56 Ouzbékistan 448 969 km²
57 Maroc 446 550 km²
58 Suède 438 574 km²
59 Irak 435 052 km²
60 Paraguay 406 752 km²
61 Zimbabwe 390 757 km²
62 Japon 377 930 km²
63 Allemagne 357 386 km²
64 Congo 342 000 km²
65 Finlande 336 861 km²
66 Viêt Nam 330 967 km²
67 Malaisie 330 345 km²
68 Norvège 323 772 km²
69 Cote d’Ivoire 322 462 km²
70 Pologne 312 679 km²
71 Oman 309 500 km²
72 Italie 302 073 km²
73 Philippines 300 000 km²
74 Burkina Faso 272 967 km²
75 Nouvelle Zélande 268 107 km²
76 Gabon 267 668 km²
77 Sahara Occidental 266 000 km²
78 Équateur 257 217 km²
79 Guinée 245 836 km²
80 Royaume-Uni 242 495 km²
81 Ouganda 241 550 km²
82 Ghana 238 537 km²
83 Roumanie 238 391 km²
84 Laos 236 800 km²
85 Guyana 214 969 km²
86 Biélorussie 207 600 km²
87 Kirghizistan 199 949 km²
88 Sénégal 196 712 km²
89 Syrie 185 180 km²
Lire aussi  Élections européennes : comment les sièges sont-ils attribués ?

Scénario 4 : accueillir toute la population mondiale avec la densité de Monaco

Monaco, la principauté située sur la Côte d’Azur, est reconnue pour être le pays le plus densément peuplé au monde avec une densité de population extrêmement élevée. Avec une densité qui atteint environ 26 150 habitants par kilomètre carré, Monaco représente un cas d’étude unique pour envisager la capacité d’accueil en termes de densité urbaine maximale.

Le calcul est le suivant :

  • Superficie nécessaire = Population mondiale / Densité de Monaco
  • Superficie nécessaire = 8 000 000 000 / 26 150 ≈ 305 938 km²

Ce calcul nous montre que pour loger 8 milliards de personnes avec la densité de population de Monaco, il faudrait environ 305 938 kilomètres carrés. Cette superficie est à peu près équivalente à celle de la Norvège ou légèrement plus grande que celle de l’Italie, qui mesurent respectivement environ 385 000 km² et 301 000 km².

En résumé

Ces calculs révèlent que physiquement, la Terre dispose d’assez d’espace pour rassembler sa population dans des zones étonnamment petitesL’exploration de ces scénarios montre que, du point de vue de l’espace physique seul, nous ne sommes pas aussi nombreux que nous pourrions le penser. Les grandes villes comme Manille, New York ou Tokyo, bien qu’étant parmi les plus densément peuplées au monde, ne représentent qu’une fraction de ce que des conditions extrêmes pourraient supporter. Cette réflexion nous incite à considérer que les défis liés à la population mondiale sont moins une question d’espace que de gestion efficace des ressources et de développement durable.

Laisser un commentaire